1900 La Belle Époque

Nouveau siècle, nouvelles mœurs, même si, sur le plan social et économique, la période est un prolongement du siècle qui s’éteint.

L’Exposition universelle bat son plein à Paris.  Les meubles et les immeubles prennent les rondeurs et la fantaisie de l’Art nouveau.  De hautes voitures hippomobiles, dont l’impériale est couronnée de femmes en grands chapeaux fleuris, descendent les grands boulevards.
Les peintres impressionnistes ont réussi à s’imposer et la tour Eiffel, d’abord destinée à la démolition, est devenue un symbole.  Le cancan, cette danse folle, provoque le délire dans les cabarets de Montmartre.

On vit en paix, on s’amuse et l’on danse…le pas de quatre, la valse, la scottish, la matchiche, la berline belge…

Publicités