1910 Renouveau Culturel

On assiste à la naissance du 20e siècle sur le point de vue culturel et artistique. Picasso peint ses premiers tableaux cubistes pendant que l’on construit les premiers immeubles Art déco, tout en rigueur et en angles droits.  Debussy introduit depuis 1900 des sonorités « inouïes » dans sa musique et on propose dès 1911 des meubles très stricts en opposition aux volutes et entrelacs de l’Art nouveau.

 
On assiste au même phénomène dans la salle de danse.  Une nouvelle influence apparaît, celle de l’Amérique.  Une jeunesse joyeuse fréquente les bals de la bonne société et y apporte un comportement et un ton nouveaux.

 
Voici une description des jeunes filles fréquentant les salons de l’époque: « La bride sur le cou largement nu, le geste émancipé, la franchise provocante et le regard prometteur.  Jeunes et instruites à dépenser sans contrôle leur jeunesse, vertueuses d’une vertu qui se passe de l’écrin de la pudeur, spontanées et fantasques », elles offrent « le festin des demi-nudités qui n’en ont ni confusion ni trouble ».

 
Le terrain était prêt pour des danses plus émancipées : One-step, Two-step, Tango, Fox-trot, Maxixe, Boston, Castle-Walk, Half & Half…

Publicités